La grotte de Phnom Chnork

16 novembre 2013

Nous quittons Koh Kong City pour soit Koh Rong Island (si on arrive à attraper le bateau), soit Kampot.

Nous voilà donc de nouveau sur la route sans asphalte, dans un bus sans amortisseurs, pour 6h de trajet jusque Sihanoukville.

Notre timing serré ne correspondant pas au standing des routes dans la région, nous avons évidemment raté le bateau! Nous décidons donc de continuer notre route vers la ville de Kampot.

Nous prenons un premier taxi pour nous rendre au marché de Sihanoukville afin d’y trouver un bus ou un taxi à partager vers notre nouvelle destination.

L’ambiance du marché est glauque, malheureusement à l’image de la réputation de la ville.  Du coup on est content de trouver assez vite un taxi qu’on partagera avec une autre nana.

Sauf que… 3 passagés dans un taxi, pour 3h de trajet, ce n’est pas assez rentable pour le chauffeur. Il embarquera donc encore un obèse, sa copine (heureusement toute mince) – nous voici donc à quatre et demi sur la banquette arrière – et un ado qui s’incrustera à l’avant avec sa guitare, sur les genoux de l’autre nana! Et nous voilà parti pour 3 heures de route 🙂 Heureusement, route, amortisseurs et sièges sont ici nickels.

Nous nous installons dans la toute dernière chambre de la toute dernière guesthouse qu’on visite : la Pepper Guesthouse. C’est la première fois qu’on galère comme ça pour trouver un lit ; le réceptionniste nous explique que c’est un week-end prolongé et que donc, beaucoup de personnes de Phnom Penh sont venus prendre du bon temps sur la côte.

Le lendemain, nous louons un scooter et partons visiter la région entre Kampot et Kep, à la recherche des grottes et sanctuaires anciens dans les montagnes calcaires.

Après nous être perdu plusieurs fois sur les chemins en terre à travers les villages et les rizières, après avoir essayé de demander notre chemin aux locaux et s’être arrêté pour manger un bonne petite gaufre local (on ne se refait pas ^^), nous finissons par enfin trouver la grotte de Phnom Chnork.

En fait, c’est un enfant d’une dizaine d’année qui nous y a conduit. Il nous suit dans la grotte et nous l’a fait visiter. On y monte sur deux ou trois cent mètres par des escaliers avant de découvrir un petit temple à l’intérieur. Construit au 6ème siècle, il s’agit d’un des temples les plus anciens du Cambodge, bien avant l’édification d’Angkor.
Cet enfant nous fait ensuite redescendre par des cavités bien escarpées à travers la grotte, aboutissant au bas de la montagne, proche de notre point d’arrivée. Un peu flippant mais très chouette car sans lui, nous n’aurions jamais trouvé ce passage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s