J3 : de Pukaki Lake au Aoraki/Mount Cook – A/R

27 mars 2014

Voici la vision lors de notre premier réveil dans notre camper van :

Splendide, n’est-ce pas?
On était à deux doigts de ne pas continuer notre route et de passer nos 15 jours là tellement on appréciait l’endroit.

On s’est ensuite mis en route pour le Aoraki/Mount Cook National Park.

La route pour s’y rendre est superbe : peu de circulation, des collines qui la longent tout le long et, ça et là, une vue sur un glacier.
Route Mt Cook (2)

Le Aoraki (nom maori) / Mount Cook est le point culminant de la Nouvelle-Zélande. Jusqu’au 14 décembre 1991, il s’élevait jusqu’à  3’764 m. Suite à l’érosion naturelle, une partie du sommet s’est détaché créant une énorme avalanche et lui faisant ainsi perdre… 10 mètres !

Le parc national Aoraki/Mount Cook, d’une superficie de 70’000 hectares, comprend 27 sommets de plus de 3’000 m ainsi que les plus grands glaciers d’Océanie. Il figure (au sein d’une entité comprenant les Fiorland, Mount Aspiring et Westland National Parks) sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Plusieurs randonnées sont proposées et on pourrait facilement y passer plusieurs jours. Nous avons choisi la « Hooker Valley Track » qui mène jusqu’au lac Hooker, formé par la fonte du glacier du même nom. Une petite balade facile de trois heures sous le soleil et au milieu des montagnes. Ce fut ressourçant!

Ça nous a impressionné de voir tous ces blocs dans l’eau. On ne s’y attendait pas.

Vu que le soleil commençait à décliner, on a ensuite foncé de l’autre côté de la vallée pour aller voir le glacier Tasman

Ici, c’est plutôt la trace laissée par le glacier et la roche grignotée qui nous a marqué.
Il y a 100 ans, ce glacier mesurait 84 km de long et 1,5 de haut. L’endroit d’où nous avons pris les photos était donc complètement recouvert.

Pour plus d’infos : http://www.doc.govt.nz/parks-and-recreation/national-parks/aoraki-mount-cook/

Les parcs nationaux sont protégés en NZ, on ne peut donc pas stationner n’importe où pour y passer la nuit ; ceux qui le désirent peuvent louer un emplacement dans le camping du village. Nous avons donc décidé de retourner au Pukaki Lake, sous la voûte céleste, avec notre vue superbe au réveil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s