East & North road trip

1er mars 2014

Après ces quelques jours à flâner à Kuta, nous avons repris notre route vers l’Ouest. Notre première étape fut Ekas Bay, sur la péninsule au Sud-Est. Ekas est un tout, tout petit village en bord de mer, connu pour ses falaises qui tombent à pic dans la mer. Malheureusement, faute de panneau et d’indication, on n’a jamais trouvé la route pour y aller. On est donc resté au bord de la plage/ du port.

On a ensuite tenté de prendre un raccourci pour rejoindre la route principale. Sur notre plan (une carte officielle de Lombok), cette route existe. Mais en réalité…

En réalité, elle s’arrête à l’embarcadère (abandonné) de Telong Belong. On a souvent vu ce scénario à Lombok: des infrastructures qui ne mènent à rien (par exemple une avenue de 2 x 2 bandes avec terre-plein sur 1 ou 2 km jusqu’à un énorme rond point et puis plus rien, ou une autre avenue similaire qui mène à un champ), de grands bâtiments qui ont l’air n’avoir jamais servi, des hôtels à l’abandon, ce grand embarcadère avec bureaux qui n’a jamais été utilisé. Comme si le gouvernement de l’île avait eu de grandes ambitions de développement mais que rien n’avait réellement démarré.

Avant de faire demi-tour, nous nous sommes arrêté quelques minutes à cet embarcadère. C’est LE lieu de rencontre des jeunes du coin.
Vu que Telong Belong est loin, très loin, des sentiers touristiques, ils ne voient guère de blanc / blond passer par là. Ce qui nous a valu d’être pris en photo non-stop : d’abord à notre insu, puis à l’insu de notre plein-gré (on se marrait et on posait bêtement puis, démasqués, ils étaient tout gênés) et enfin avec notre accord où ils voulaient tous prendre une photo avec nous (et ils étaient nombreux). A côté, Angelina et Brad à Cannes, c’est des playmobils à la plage! On s’est demandé sur combien de profils Facebook on allait finir ^^

J’ai également eu droit à un joli compliment lorsqu’un jeune garçon m’a dit:  « you’re the most beautiful girl I’ve ever seen »… Et bien c’est très agréable à entendre. J’aurais juste préféré que Ju soit le premier à me le dire mais bon… 😉

Nous avons ensuite repris notre route et avons roulé jusque la côte Est où notre carte (officielle de Lombok, toujours la même), nous indiquait des hôtels resorts. Vu le coin peu touristique et la basse saison, on pensait y trouver une super chambre pas chère.
Après avoir roulé toute la fin d’aprem et cherché après ces resorts pendant deux bonnes heures (de nuit donc), on a dû se rendre à l’évidence : ce que notre plan indiqué comme « resort » est en fait une plage aménagée (avec des bancs, des petits stands de bouffe, des locations de bouées, etc.) Et là on a déchanté : le coin étant tellement peu touristique, il n’y a pas d’hôtel ou de homestay DU TOUT.

image

(Pas d’hôtel mais un petit coucher de soleil sympa)

On a fini par en trouver deux près du port de Kayangan : un hôtel miteux et un hôtel de passe ultra glauque. On a choisi le miteux.

Le lendemain on a continué à rouler vers le Nord de l’île tout en faisant divers stops sur des plages du coin:

– Ketanpang, petite plage sympa fréquentée uniquement par des locaux.

– Leper Beach, une autre plage fréquentée uniquement par les locaux où on a été accueilli comme des stars. Même scénario qu’hier : on s’est installé pour dîner (le repas de midi en belge) et les gens, des jeunes principalement, ont commencé à nous prendre en photo discrètement, puis nous ont demandé pour en prendre avec nous et pour finir ils se sont tous assis près de nous pour nous parler, les mecs près de Ju et les filles près de moi. Heureusement il y en avait un par groupe qui parlait assez bien l’anglais, ce qui a rendu nos conversations très sympas et très intéressantes.

Au moment de partir, une famille qui pique-niquait sur place nous a offert un bout de leur repas pour nous permettre de goûter la cuisine traditionnelle du coin : une sorte de riz au curry avec du poulet, servi dans une feuille de bananier. C’était délicieux.

– Sambelia :

– Et une plage de sable noir dont on ne connaît pas le nom, tout au nord de l’île. La couleur du sable est due à la proximité avec le volcan.
7. Black Sand Beach

Nous avons ensuite traversé la chaîne du volcan Rinjiani : col et routes en lacets relaient les paysages côtiers précédents. Mais la météo ne nous a pas suivie : le col est plongé dans le brouillard. Pas de beaux panoramas bien dégagés donc mais une route ponctuée de singes qui finalement auront bien plus ravi notre attention 🙂

Nous passons la nuit à Tetebatu, un petit village accroché au flanc du Rinjiani qui est connu pour ses cascades, ses rizières et tout son système d’irrigation, ses plantations de café et de piments.

La forte pluviométrie due à l’altitude et le sol fertile du volcan font de l’endroit une jungle : la végétation est luxuriante, les arbres gigantesques et les bestioles énormes (Ju a vu une sorte d’iguane passer tranquillement sur notre terrasse).

L’hôtel où nous dormons n’est plus dune grande fraîcheur : mousse sur les escaliers, fourmis dans les chambres, piscine transformée en mare car laissée à l’abandon. C’est assez triste car ça devait être un beau complexe avant.

Le lendemain matin, après le petit déjeuner, j’ai glissé (chef) dans leur escalier en pierre plein de mousse. Resultat : une cheville foulée et le programme de la journée qui tombe à l’eau. Ju a quand même tenté une balade dans les environs avec un des gars de l’hôtel, June, l’après-midi mais le temps de se préparer il pleuvait averse. Du coup ils ont fait un tour en voiture tous les deux, se sont promené dans le village, ont été voir des gens qui pêchaient et ont fini chez un autre gars de l’hôtel avec qui June est en train de monter une agence de randonnée dans le village. Ils sont en train de créer leur site internet mais ils n’ont comme connexion que des clés usb satellite et ça leur prend un temps fou! Ils ont beaucoup de mérite ces deux petits gars.

Et pour finir ce très long article, nous avons fini notre tour de l’île le lendemain à Lembar, lieu de départ des ferrys pour Bali et où nous devions rendre la voiture.

A midi, nous partons vers Bali, troisième et dernière étape/ île de notre séjour en Indonésie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s