Gosain Kunda Trek

21 octobre 2013

De retour à Katmandou, nous profitons d’une journée pour préparer nos sacs, notre itinéraire et aller chercher nos permis de trek. Nous réservons également nos places dans le bus pour Dunche, village installé dans la région himalayenne du Lantang, au nord de la capitale, le long de la frontière tibétaine.

Le lendemain, nous montons dans le bus local à 8h30 du matin et vu que nous avons eu les dernières places, nous avons droit à des sièges de premiers choix! Hélène est sur une des 6 places dans le fond (pour 5 sièges) et Ju a droit à une banquette en bois de 40cm à l’avant pour 2 personnes. Après le premier contrôle militaire, Ju (comme d’autres passagers) monte sur le toit, tandis qu’Hélène sympathise avec un danois, Lars, qui lui prétend figurer dans le Guiness Book en temps que « homme le plus optimiste du monde », et son guide de montagne népalais, Sacha.
La première partie du trajet, jusque Trisuli, a été horrible pour Hélène. La route étant très sinueuse et le chauffeur roulant assez vite, plusieurs filles népalaises ont vomi dont celles devant et à côté d’elle. La fille devant a d’ailleurs raté une fois la fenêtre et du coup ça a coulé le long de la paroi jusque sur les jambes d’Hélène. Ce fut donc à son tour de se concentrer pour ne pas être malade!

La deuxième partie du parcoursh fut plus flippante : nous sommes passés par plusieurs cols sur une « route » en mauvaise état (quand il y en avait une car les éboulements étaient fréquents sur quelques tronçons) et où évidement les ravins étaient gigantesques. Nous avons eu chaud plusieurs fois, notamment la fois où le bus n’avait que 10cm pour passer entre les rochers et le précipisse et sur un eboulement ! Ju qui voyait tout d’en haut, assis entre les sacs, les armoires démontées, une vieille télé et les différents affaires que les népalais ramènent depuis la capitale, a prié. C’est dire… D’autant qu’au fur et à mesure du voyage, des villageois s’étaient rajoutés dans le bus (à chaque arrêt les gens courraient et se poussaient pour pouvoir monter dedans) jusqu’à ne plus pouvoir. Pour un peu moins d’une trentaine de places assises, il y avait quasi le même nombre de personne debout à l’intérieur et au moins autant sur le toit…

Après le 3ème et dernier contrôle militaire, nous payons 30 $ (par personne !) pour l’entrée du parc national du Lantang et nous arrivons, entiers mais cassés, à Dunche vers 16h30.
Il aura donc fallu environ 8 heures de bus pour parcourir 125 km…

Nous posons nos sacs dans la Lantang View Guesthouse. Le vieux monsieur qui la tient, M. Badri Nidhi Ghimire, est adorable : ayant maintes fois parcouru la région durant sa jeunesse, il en a dressé une carte reprenant plusieurs infos et bons plans pour le trek que nous avons décidé de faire: le Gosain Kunda trek.

Premier jour, réveil à 7h et départ à 7h45. Depuis l’hôtel, nous pouvons déjà voir le sommet du Lantang et le Tibet, ce qui nous met l’eau à la bouche.
Les 4 premiers km sont faciles, le dénivelé est très faible et les paysages sont magnifiques : de la rivière que nous suivons depuis Dunche aux montagnes luxuriantes qui s’ouvrent devant nous. Ensuite arrivent quelques escaliers et c’est le début d’une longue et forte montée.
Au fur et à mesure de la randonnée et de notre ascension, la végétation varie entre les bambous (jusque 3000 m d’altitude), une forêt de pins assez dense (au dessus de 3700) et ensuite arbustes et quelques fleurs dans un paysage rocailleux.

Après un superbe coucher de soleil au dessus des nuages, nous terminons notre ascension à la lampe frontale pour atteindre notre objectif, le gîte du Mount Rest Hotel à 3900 m d’altitude. Dénivelé positif du jour : 2000 m !
On est plutôt fier de nous mais ce sera de courte durée car Hélène souffrira du mal des montagnes pendant la soirée.

Dehors, les superbes couleurs du coucher de soleil ont laissé place à une nuit étoilée grandiose et une vue sur la voie lactée comme nous n’en avons jamais vu auparavant.
C’est époustouflant.

La nuit sera très froide, nous dormirons peu mais nous aurons l’occasion d’admirer le lever du soleil depuis la terrasse du gîte, et face à nous, un 180 degrés de pics enneigés, tous à plus de 7000 m d’altitude… Les Annapurnas, les sommets du Tibet et le Lantang. Une beauté et des émotions indescriptibles.

Le deuxième jour, malgré notre petite nuit et le fait qu’Hélène ait toujours de forts maux de tête, nous décidons de continuer notre ascension et de rejoindre l’objectif final de notre trek : le village et le lac de Gosain à 4380 m.

Nb : en soi c’est dangereux, le mal des montagnes n’est pas à prendre à la légère et peut entraîner des complications. Normalement on aurait dû redescendre tout de suite mais il n’y avait plus grand chose à monter et la curiosité des filles est définitivement un mauvais défaut 😀

La rando est superbe, nous mangeons un morceau au sommet et redescendons ensuite jusqu’au village de Singompa à 3300 m – au Yak & Nak Hotel – pour une nuit salutaire avant d’attaquer la descente de 1400 m de dénivelé le lendemain.

Troisième jour, nous décidons de prendre notre temps : nous visitons le village, son petit temple et sa « fromagerie » avant partir vers 11h. Ce fut une descente agréable durant laquelle nous avons flâné, pris le temps d’observer un peu plus les plantes, les fleurs et de faire quelques petits détours pour voir la rivière et ses cascades en contre-bas. Nous avons d’ailleurs eu l’occasion de croiser l’une ou l’autre plantes intéressantes … 😉
Nous arrivons tranquillement à notre guesthouse à Dunche vers 17h.

Pour éviter le retour sur Katmandou en bus local, nous avions demandé au vieux monsieur de l’hôtel de nous réserver des places dans le bus « express » pour Katmandou du lendemain.
Nous avons donc pu revenir sur la capitale plus vite et plus confortablement installé qu’à l’aller. Le corps fatigué mais la tête et le cœur remplis de souvenirs et d’images exceptionnels!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s