Chitwan

18 octobre 2013

Nous quittons Lumbini avec le premier bus local en direction de Sauhara, un village à la lisière de la jungle dans la zone naturelle protégée du Chitwan. Ce bus était d’un confort inoubliable : 20 cm pour mettre nos jambes. Même pour Hélène c’était trop petit !

Notre calvaire prendra fin 5h plus tard lorsque nous changerons de bus pour un autre bus local. Enfin, les derniers km pour atteindre Sauhara se feront en mini-van « local », c’est à dire à 20 personnes à l’intérieur pour 10 places assises et au moins autant de gens sur le toit. Ju faisait partie des chanceux qui ont pu admirer le paysage de plus haut.

Nous nous installons au « jungle sunset camp »,  au bord de la rivière, réputé pour ses couchers de soleil magnifiques sur la jungle juste en face.

Nous avions réservé à l’avance ce petit hôtel avec un forfait « découverte » de la jungle. Nous entamons donc notre première après-midi par une visite explicative au centre de la ZNP (zone naturelle protégée), une balade au bord de la rivière – ou nous tomberons face à face avec un éléphant rentrant tranquillement à son enclos – et nous terminerons par la visite du centre de soin et de reproduction des éléphants.

Le soir nous aurons l’occasion d’assister à un petit spectacle d’une heure de danse traditionnelle du peuple local: les Tharus.

Les Tharus sont un groupe ethnique du Tibet vivant principalement au Népal où il représente environ 7 % de la population. Ils sont majoritaires dans la région du Terraï.

Danse traditionnelle Tharu, les hommes :

La danse des noces par les femmes :

Le deuxième jour, nous ferons une balade d’une heure et demi à dos d’éléphant dans la jungle suivie d’une descente en canoë sur la rivière. Nous aurons la chance de voir le bain des éléphants au pied de notre hôtel. Ensuite, avec notre guide local très sympa, nous parcourons la jungle à pied à la recherche des animaux: rhinocéros, tigres, singes,… Malheureusement, nous ne verrons que peu d’entre eux et juste les traces d’un tigre. La meilleure saison pour les apercevoir étant mars et avril, quand les herbes sont basses.

Après 2 jours et 2 nuits sur place, nous finalisons notre boucle d’environ 2 semaines à travers le pays et nous retournons vers Kathmandu pour préparer la suite: un trek dans la région du Langtang.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s