La cité d’Angkor

4 novembre 2013

Nous atterrissons en début d’après-midi à Siem Reap, dans le nord-ouest du Cambodge. Un chauffeur de tuk tuk envoyé par la Bun Kao Guesthouse nous attend à l’aéroport. Hélène, heureuse de ne pas devoir porter son gros sac plus longtemps salue chaleureusement le chauffeur, qui semble décontenancé.
Arrivés à l’hôtel, nous lisons quelques lignes sur le Cambodge et dans la section « ne pas commettre d’impairs », il est indiqué de ne pas serrer la main aux cambodgiens car ceux-ci ne sont pas familiers aux contacts physiques… Hum !

Cette guesthouse est formidable : accueil très sympathique, super grande chambre, air-co et ventilo, télé avec une centaine de chaîne dont TV5 monde et un lit ééénorme : 240 x 200 cm. On n’a pas souvent eu droit à des chambres telles que cela durant notre voyage. Bref, on est aux anges!

Le principal attrait de Siem Reap est la Cité Khmer d’Angkor, patrimoine mondial de l’Unesco et l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est, située à quelques kilomètres au nord de la ville.

En fin d’après-midi, nous allons acheter nos billets d’entrée pour cette merveilleuse Cité d’Angkor. Nous prenons un forfait pour trois jours de visite (40$). Ce passe nous donne le droit d’aller voir le soir même le coucher de soleil sur un temple au sommet d’une petite colline offrant une vue imprenable sur les alentours. Malheureusement, vu qu’à la base on allait juste acheter nos entrées, on n’avait pas l’appareil photo avec nous…
Par contre on a pu nous rendre compte à quel point le site est énorme! En voici le plan pour que vous puissiez vous faire une petite idée…

Plan Angkor_1

Et encore, ceci n’est que la partie principale de la Cité. En réalité, des temples sont disséminés sur des km à la ronde caractérisant la grandeur et la prospérité de cette région lors de son apogée.

Angkor Satellite_1

Angkor fut une des capitales de l’Empire Khmer du 9ème au 15ème siècle qui s’étalait alors de la Birmanie au Vietnam. Angkor couvrait alors une superficie d’environ 1000 km². Elle doit son essor à la maîtrise des déluges saisonniers, en stockant l’eau dans d’immenses bassins (appelés baray) pour éviter les inondations et la restituer en période de sécheresse.

Voici en photo une brève description du site et des temples principaux :

Pour plus d’informations sur la cité d’Angkor, nous vous conseillons les lectures suivantes :
– http://whc.unesco.org/fr/list/668/
– http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor
– http://www.temples-angkor.fr

Et pour quelques infos temple par temple :
– http://www.temples-angkor.fr/site_angkor.html

Cette cité est architecturalement, visuellement et spirituellement fabuleuse. Difficile d’en parler car elle se vit et se parcourt  plus qu’elle ne se raconte. Voici en plusieurs images les temples de l’ancienne capitale Khmer que nous avons visité pendant ces 3 journées :

Jour 1 – Les temples Est / 05 novembre 2013

1. Banteay Kdei

2. Pre Rup

3. East Mebon

4. Ta Prohm

5. Ta Keo

6. Prasat Kravan

Jour 2 – Les 2 grands complexes du centre / 06 novembre 2013

1. Angkor Wat

C’est le plus grand des temples d’Angkor et la représentation de l’aboutissement architectural de l’art khmer. Il est devenu le symbole du Cambodge et figure dorénavant sur le drapeau national.
Plus d’infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor_Vat

2. Angkor Thom

Angkor Thom est une ville fortifiée de plan carré de 3 km de côté, entourée de douves et percée de 5 portes. Le temple de Bayon marque le centre de cette ville.

Pour quelques informations supplémentaires : – http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor_Thom

Et voici un plan de la cité pour vous permettre de situer les lieux visités :

Plan Angkor Thom

a. Bayon

b. Baphuon

c. Phimeanakas

d. Preah Palilay

e. Terrace of the Leper King

f. Terrace of the Elephants

g. Preah Pithu

h. Prasat Suor Prat

Jour 3 – Les temples du Nord / 08 novembre 2013

1. Preah Khan

2. Neak Pean

3. Ta Som

4. Kbal Spean

 » Kbal Spean est un site archéologique d’Angkor, bien connu pour son spectaculaire lit de rivière sculpté, enfoncé dans la jungle au nord-est d’Angkor sur le plateau du Phnom Kulen. Son nom signifie «La tête de pont», en référence à la passerelle de roche naturelle du site enjambant un cours d’eau. Les linga (ou lingam) ont été minutieusement sculptés dans le lit de la rivière, et des images de divinités hindoues sont présentes sur tout le plateau. Le site est séparé de la rivière aux mille Lingas par la passe du rat «  (Wikipédia).

5. Banteay Srei (la citadelle des femmes)

6. Banteay Samre

Fin du troisième jour et des nombreuses visites…

Félicitation à tous ceux qui sont arrivés jusqu’ici et qui ont cliqué sur chacune des photos. Une petite dernière pour la route ?

Beauty_blue

Et en bonus de vieilles images d’Angkor datant de l’époque coloniale française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s